Umberto ECO « Confessions d’un jeune romancier »

 » Le World Wibe Web est réellement la Mère de toutes les listes (…). Le seul inconvénient est que nous ne savons pas lesquels de ses éléments se réfèrent à des données du monde réel et lesquels à des mondes fictifs. Il n’ y a plus de distinction entre la vérité et l’erreur. «  Umberto ECO, « Confessions d’un jeune romancier ».  Grasset, 2013. pp 229-230 ECO

Advertisements
Cet article, publié dans Esthétique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s